Assise sur un coussin, adossée au mur humide, je chantonne et j’entends l’écho. Mon salon ressemble à une scène de théâtre, il y a un faux réalisme : des coussins sans chaise ni canapé, un lecteur DVD sans télévision, une chaîne sans haut-parleur… Le plus absurde étant les photos sur les murs. Des affiches dans…Lire la suite de « transition »

Share Button

C’est excitant de partir, mais c’est déprimant de rassembler toutes ces années dans des cartons. Ce n’est pas tant de voir la pièce se vider qui est source d’angoisse, c’est surtout de retrouver des petits détails, flyers de soirées théoriquement inoubliables, lettres tellement vieillies que le papier se déchire lentement, et autres bribes. Rien que…Lire la suite de « enfantillages »

Share Button