En attendant de nous sentir chez nous

A la place du grand mur blanc sur lequel nous projetons des films, il y avait une fenêtre. Je me demande s’il n’y en avait pas une autre derrière Polly Jean (le ficus). Sinon, c’était bien notre appartement. Mes parents dormaient dans le garage face à notre chambre. Ceux de mon amoureux étaient au sous-sol….Lire la suite de « En attendant de nous sentir chez nous »

Share Button

Debout au soleil, je fume une cigarette sur la terrasse que je m’apprête à quitter, au septième étage. J’aurais préféré avoir le ciel nocturne pour dernière image, tant pis. À plusieurs reprises, le bras tendu, je cherche quelques instants la table sur laquelle j’avais l’habitude de poser ma bouteille de bière, avant de la caler dans…Lire la suite de « Tout a commencé de manière anodine. C’est souvent ainsi que les drames commencent, de manière anodine. * »

Share Button