Je referme la porte du bureau délicatement pour ne pas le réveiller, tout en prévoyant le claquement sec qu’elle produira quand même, suffisamment bruyant pour modifier la régularité de sa respiration. Malgré cette interruption, je sais déjà qu’il dormira encore plusieurs heures. Ce n’est pas dérangeant, j’ai l’habitude d’être généralement la première de nous deux…Lire la suite de « Des jours, des nuits, des décennies… »

Share Button

Je me rendais chez mes parents un mois jour pour jour après avoir eu 29 ans, donc le 24 octobre 2009. Sur mon billet SNCF, il était écrit “place selon disponibilité” alors, dans le couloir, j’ai patiemment attendu que tous les passagers soient assis. Au départ du train, j’ai repéré une banquette libre en face…Lire la suite de « Entre le 24 et le 26 octobre 2009 : une vieille dame vagabonde, un dernier bain de mer avant l’hiver, de la nostalgie surtout (et trop de pages noircies, une fois de plus) »

Share Button