lapsus et actes manqués

Le métro dans le mauvais sens, un classique qui se répète trop souvent pour quelqu’un qui connaît le chemin par coeur, comme par hasard toujours avant d’aller en cours.

Le prof dit : “la massification des programmes” et j’écris “la massification des problèmes”.

Juste après avoir élu les délégués, à ma copine de classe : “tu devrais y aller maintenant, il y a déjà la queue devant les urinoirs – euh les urnes je veux dire”.

A ma mère : “tu sais Caro, pardon, maman”

Au téléphone : “Tu peux me passer pépé, euh non papa”.

A mon copain :”ce serait bien si tu me rendais mère” (en voyant son expression, je réalise) “si tu me ramenais une bière, je voulais dire”, et je deviens plus rouge que mon manteau rouge.

“Dans quelle salle c’est le cours de Monsieur Judas, enfin c’est plutôt Monsieur Capra ?”

“Le travail à faire en groupe, tu pourrais me le renvoyer ? Parce qu’en voulant cliquer sur répondre, j’ai cliqué sur supprimer…”

Je descends les poubelles et je prends ma facture de téléphone dans la boîte aux lettres. Je remonte avec la poubelle et sans la facture. oups.

A ma promo : “J’aimerais bien être dans la lune, je voulais dire : dans mon lit.”

Réponse unanime de ma promo : “tu es déjà dans la lune !”

A vrai dire, c’est probablement dû à la fatigue, mais parfois ça m’inquiète.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 + = cinq

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>