Il y a les lettres écrites avec application, penchée sur la table. Et puis les bouts de papier griffonnés, listes et autres bloc-notes noircis sur un coin de tablette sncf, ou sur un oreiller. Cette note appartiendra plutôt à la seconde catégorie, parce que je n’ai pas le temps de m’épancher, de toute façon il…Lire la suite de « Texte pour rien sous hypnotique »

Share Button