La pluie s’infiltrerait par la fenêtre ouverte. Je siroterais une vodka manzana tout en aspirant frénétiquement la fumée de ma cigarette, pour sentir la brûlure courir de ma gorge à mes poumons, à l’intérieur. J’écouterais le larmoyant “Alcohol” des Kinks en analysant ma déchéance irréversible. Toute seule dans cette pièce atrocement glacée, je tournerais sur…Lire la suite de « En mal de romantisme »

Share Button